Make-up à La Souris Verte

Rouge à lèvres et crèmes hydratantes, comment apprendre à fabriquer ses cosmétiques-maison ? On prend un cours avec Marie Bousquet à l’Atelier de la Souris Verte !

atelier La Souris Verte Paris

Sans parabène, 100% naturel et bio, l’avantage indéniable de concocter des produits de beauté soi-même, c’est de maîtriser ce que l’on met sur la peau. Mais difficile de se lancer seule dans la cosmétique maison, alors pour débuter, mieux vaut prendre un cours à L’atelier de la Souris Verte ! Marie Bousquet, la jeune créatrice et animatrice de cet atelier à Paris est une passionnée, incollable sur les produits de soin naturels.

Une Souris Verte… Les secrets de fabrication des lipsticks et onguents

Niché dans une petite rue près de la place de la République à Paris, l’atelier de Marie est à son image : chaleureux et convivial. On pousse la porte aux sons des clochettes et on entre dans une boutique-atelier aux murs d’un doux gris où flotte le parfum subtil d’huiles essentielles. C’est ici, dans une ambiance zen que la créatrice de l’Atelier de la Souris Verte distille ses secrets pour s’initier à la fabrication de baumes, onguents et make-up personnalisés. Apprendre à fabriquer une savonnette maison, une crème hydratante, un shampoing, un rouge à lèvres…, la palette des propositions est large et se renouvelle chaque semaine.

Lipstick et fard à paupières by myself !

Fan de make-up, j’ai choisi un atelier de trois heures, afin de confectionner un duo d’ombres à paupières et un rouge à lèvres. Sur une large table en bois, ustensiles, ingrédients et un livret contenant les instructions attend les stagiaires. Un grand tableau noir domine avec les formules que nous allons concocter.

atelier La Souris Verte Paris         atelier La Souris Verte Paris

L’ombre à paupière

La fabrication d’une ombre à paupières est facile mais je dois reconnaître, demande un peu de patience pour obtenir la couleur et la texture parfaites. Il faut mélanger les premiers ingrédients, talc et fécule avec quelques gouttes d’huile de jojoba, puis intégrer les pigments minéraux qui définissent la couleur définitive.

atelier La Souris Verte Paris         atelier La Souris Verte Paris

Sur les conseils de Marie, petit à petit, j’apprends à doser savamment les pigments afin d’obtenir des couleurs chaudes pour mon duo ombres à paupières : brun et prune.

Le rouge à lèvres

Grâce à un petit appareil pour bain-marie qui fait fondre tout doux les ingrédients, cire d’abeille et beurre de mangue, la confection d’un rouge à lèvres se révèle plus « easy » et beaucoup plus rapide. Une fois le mélange de base réduit en crème, on y intègre les pigments minéraux que l’on dose de la même façon que l’ombre à paupière. Pour moi, c’est le rouge cerise ou Hermès, une teinte que je ne trouve plus en magasin.

atelier La Souris Verte Paris
Un doux parfum de mangue s’évapore et embaume l’atelier pendant que l’on mélange la préparation à l’aide d’un fouet. Et hop, c’est déjà prêt ! Il ne reste plus qu’à couler le liquide crémeux dans un tube et de patienter quelques minutes afin que le lipstick se solidifie.

atelier La Souris Verte Paris         atelier La Souris Verte Paris

Résultat ? Je suis fière de mon rouge à lèvres, dont la couleur rouge cerise est très réussie. Tous les produits, nous apprend Marie se conservent six mois. Et munie de recettes, je peux à présent sans souci refaire seule les mêmes produits à la maison. Avantage aussi : le prix des ingrédients et contenants pour fabriquer 4 rouges à lèvres revient à 22€, soit le prix le prix minimum d’un lipstick acheté en parfumerie !

AuteurTomoko Seigneurgens

Facebook Twitter Google+ RSS Je partage à mes amis Je fais suivre cet article à mes amis !

Ajoutez votre grain de sel