Concerts rock vintage en ligne

Attention petit bijou : Wolfgang’s vault, traduisez « La cave de Wolfgang », c’est à portée de clic l’accès gratuit à des centaines de concerts de rock, de la live music comme s’il en pleuvait. Dylan, Bowie, les Stones et Bob Marley, ils sont tous là, dans leur version originale, en streaming, avec des captations qui démarrent aux années soixante. On en connaît qui vont grave devenir accros.

peter-gabrielPeter Gabriel on stage, Woodstock 1994

Genesis, le 15 octobre 1986 au Los Angeles Forum, David Bowie le 12 juillet 83 au Montréal Forum, David Gilmour de Pink Floyd au Royal Albert Hall de Londres le 9 février 86 ou Bob Marley himself and the Wailers of course en 1975, comme si vous y étiez : tous ces concerts et des centaines d’autres encore sont à portée de clic dans l’éblouissant catalogue de « La cave de Wolfgang », Wolgang’s vault en V.O.

Concerts gratuits

Ce site est donc un pur bijou, qui vous propose d’écouter ou de ré-écouter vos artistes préférés, des noms mythiques de la musique et de la mémoire collective, comme Jimi Hendrix, The Who, Bob Dylan, Bruce Springsteen, Dire Straits… Les concerts « vintage » sont disponibles en écoute gratuite, en streaming, et vous pouvez également stocker vos titres et versions favoris en composant des playlists en ligne. Le bonheur.

Une encyclopédie

On ajoutera que le site fait office de véritable encyclopédie par la richesse de son catalogue, et le souci de présenter de manière très documentée chaque artiste, groupe, lieu de captation des concerts. Entre deux titres on peut aussi s’écouter et voir des interviews des stars.

Une boutique du rock vintage

Si un tel prodige est possible, c’est parce que le modèle économique de la bête est solide : Wolfgang’s vault c’est aussi une gigantesque boutique spécialement conçue pour les fondus de musique, les nostalgiques et les collectionneurs… voire les fétichistes. On y trouve toute la panoplie du fan de rock : tee-shirts d’époque ou répliques neuves à l’identique (36$), photos, affiches des concerts (155$ celle du Division Belle Tour des Pink Floyd en 94),  tickets originaux ou même badges d’accès aux coulisses, les fameux « backstage pass », magazines d’époque, livres, posters… se monnayent en dollars et pour le coup, rien de discount dans cette partie du jeu. CQFD.

Facebook Twitter Google+ RSS Je partage à mes amis Je fais suivre cet article à mes amis !

Ajoutez votre grain de sel