Les enchères du luxe en ligne

L.A.C. pour « Luxe and Collection », c’est le spot ultra chic du net : un site de ventes aux enchères très sérieux où vêtements, bijoux et accessoires sont accessibles version vintage et à prix doux.

lac paris ventes aux encheres luxe

Il était une fois Virginie, Elodie et Caroline, trois jeunes commissaires-priseurs, qui une fois leur diplôme en poche, se dirent qu’il était temps de faire souffler un vent d’inédit sur le monde un peu poussiéreux de la vente aux enchères. Résultat, elles créèrent L.A.C. Paris, traduisez « Luxe and Collection », un site internet de ventes aux enchères dédié au luxe  exclusivement (Dior, Hermès, Chanel ou Vuitton, et bien d’autres…). Où les coups de marteau se transforment en clic de souris.

Comment ça marche ?

Pour acheter : les ventes se déroulent sur 24 ou 48 heures. Soit on enchérit en direct, soit on laisse au préalable un ordre d’achat, pour un montant donné, sur le site, qui enchérit à votre place. Et pour contrarier les petits robots informatiques qui enchérissent à la dernière seconde et faussent les résultats d’une vente (cf. sur e-bay, où les enchères sont programmées pour se clore automatiquement à une heure annoncée) ici le compteur est relancé de deux minutes en cas de nouvel enchérisseur, pour laisser à tout le monde le temps de se prononcer en « live ».

Pour vendre : une pré-expertise est réalisée (gratuitement) en ligne, sur la base de photos. Un examen plus approfondi est effectué ensuite à Paris : l’envoi des objets est à la charge du vendeur. Des journées d’expertise gratuites sont aussi organisées en province (calendrier à consulter sur le site). Ensuite compter 15% de commission (20% dans une maison de ventes « traditionnelle ») et des frais variables selon les vendeurs, en fonction du volume de ventes réalisées.

Transparence et garantie

Les commissaires-priseurs à la tête de L.A.C. rédigent les fiches-produits descriptives des objets en vente, certifiant bien sûr l’authenticité de leur griffe « luxe », mais n’omettant aucune précision quant à leur état : une tâche sur une jupe, une manche un peu râpée… Une semaine avant les ventes, à Paris, les objets sont exposés dans les bureaux du boulevard des Capucines à Paris.

Luxe et petits prix

Vu lors d’une vente, des sandales Stéphane Kélian en daim parties à 25€, un sac Prada à 190€, une pochette en cuir Hermès à 90€, un ensemble Sonia Rykiel à 20€ ou encore un lot de 5 jupes Valentino et Ungaro… envolé pour 60€. Le prix de départ pour un foulard Hermès est de 40 à 50€ ; son prix de vente estimé, à partir de 80€.

Facebook Twitter Google+ RSS Je partage à mes amis Je fais suivre cet article à mes amis !

Ajoutez votre grain de sel