Les bonnes manières de l’AntiCafé

« Comme le Moon-Walk a révolutionné la danse, comme le funk a révolutionné la musique, comme Cahuzac a révolutionné sa feuille d’impôt… L’AntiCafé révolutionne le café parisien » ! Et on vous le confirme,  le concept de ce bistrot d’un nouveau genre est carrément décoiffant :  à l’AntiCafé, on ne paye pas ses consommations mais le temps que l’on y passe. Et ça change tout.

L'AntiCafé cosy de la rue Richelieu à Paris

L’AntiCafé cosy de la rue Richelieu à Paris

L’AntiCafé, ce sont deux cafés parisiens cosy (et bientôt trois!), l’un dans le Marais, l’autre à deux pas de la Comédie Française où l’on peut enfin se rencontrer, papoter, bosser un peu comme si on était chez soi. Et surtout, sans être embêtés par un serveur zélé qui vous rappelle : « ça-fait-un-moment-qu’vous-êtes-là-mamzelles-messieurs-va-falloir-consommer-ou-laisser-vot’-place-vous-comprenez-hein » .

Papoter, bosser, siroter, grignoter au bistrot

A l’AntiCafé, point de tout ça :  ici on paye au temps passé. 4 euros la première heure, 3 euros les heures suivantes et 14€ si vous souhaitez y passer la journée !  Au comptoir, on vous remet une petite carte magnétique qui vous donne un accès illimité et gratuit aux boissons chaudes et fraîches (limonade maison délicieuse) ainsi qu’à des collations sucrées et salées.

Idéal pour organiser une réunion et bosser tranquille (les ordis sont bienvenus, la connexion wifi est parfaite), papoter avec des amis ou tout simplement rêver au fond d’un sofa moelleux.

A noter, L’AntiCafé qui attire pas mal de créatif(ve)s et jeunes entrepreneur(e)s organise des évènements pour consulter gratuitement des experts en design, communication, financement de projet, etc.

L’AntiCafé, 79, rue Quincampoix, 75 003 Paris ou 10, rue Richelieu, 75 001 Paris. Et depuis peu au 59, rue Nationale, 75013 Paris  http://anticafe.eu

Facebook Twitter Google+ RSS Je partage à mes amis Je fais suivre cet article à mes amis !

Ajoutez votre grain de sel