M.A. GardeRobe, le recyclage stylé

Quand récupération, recyclage et style se conjuguent pour devenir robes, manteaux, blouses et craquants gilets dignes d’un dressing de princesse, ça donne M.A. GardeRobe : une nouvelle marque de vêtements pour filles de 2 à 12 ans, aussi durables qu’abordables… Coup de cœur !

magarderobe vetements filles

Il était une fois deux filles, Marianne Hildeng Vigneau et Andrea Fuentealba, qui avaient décidé de changer de vie professionnelle, et se rencontrèrent sur les bancs d’une formation en couture-stylisme. A force d’aller prendre des cafés ensemble pendant la pause, elles devinrent amies et réalisèrent qu’elles avaient le même rêve : créer des vêtements, faire jaillir du tissu les modèles qui prenaient forme dans leur tête, et s’adonner enfin à leur vraie passion, la mode.

Récupération et recyclage

Et comme elles n’avaient pas beaucoup d’argent, elles commencèrent par utiliser leurs propres garde-robes pour couper dedans des vêtements d’enfants. M.A. GardeRobe était née : une marque de vêtements pour petites filles de 2 à 12 ans, fabriqués dans des tissus recyclés, vêtements déjà portés ou linge de maison chinés sur les brocantes et les vide-greniers, chez Emmaüs, ou récupérés par le bouche-à-oreille.

Dans des rideaux

Dernier coup de génie, la collection 5 étoiles, présentée le 11 mai à Paris, à la Live Gallery : une collection capsule coupée… dans les anciens rideaux et dessus de lit de l’hôtel 5 étoiles « Continental » à Oslo. Des 350 mètres de brocarts et d’imprimés chamarés sont sortis une ribambelle de robes, tuniques, manteaux de marquises et bloomers de petits pages, au look à craquer et faciles à porter.

Prix sages

Côté prix, la marque reste sage : compter entre 45 et 55€ pour une robe (parfaites pour les cérémonies), de 28 à 35€ une tunique et entre 50 et 75€ pour un manteau. Raisonnable au vu des finitions soignées (les doublures sont aussi jolies que le tissu extérieur) et de l’originalité des modèles, édités en petites séries voire pièces uniques. Détail malin, les coupes simples et chics sont étudiées pour évoluer avec la taille des gamines : une robe 6 ans se transforme en tunique 8 ou 10 ans sans problème.

Facebook Twitter Google+ RSS Je partage à mes amis Je fais suivre cet article à mes amis !

Ajoutez votre grain de sel