Manger au rythme du calendrier, c’est tendance

En achetant des artichauts quand il faut, et des abricots seulement quand il fait chaud, on évite d’encourager les frais supplémentaires que suggèrent les fraises en hiver. Pour manger en fonction des saisons, c’est simple : on met un calendrier dans son panier.

legumes calendrier

Fraîcheur + local = good food

Le saviez-vous ? Pour qu’un kilo de fraises arrive dans votre assiette en décembre, il faut consommer près de 5 litres de gasoil. Selon les analyses de l’association écologiste WWF, un fruit importé hors de sa saison de production normale sous nos latitudes, et donc par avion pour le faire venir de loin, consomme 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit produit localement et acheté en saison.

Achetez en fonction des saisons

Moralité : pour éviter de contribuer à l’effet de serre et de dépenser vos euros à abreuver les avions en carburant, achetez en fonction des saisons. Le bon réflexe à adopter ? Imprimer le document ci-après, un calendrier des fruits et légumes indiquant à quel moment de l’année on peut les acheter. Et le garder toujours dans son cabas pour aller au marché ou à la supérette. En attendant de le connaître par coeur.

Repérages spécial marché

Tenez par exemple en septembre, on dit au revoir aux fraises, melons et nectarines, on fait le plein de vitamines en dégustant des pommes, des poires… et (oui, des scoubidous aussi on peut) surtout les dernières tomates, on arrête les fraises et les abricots, et on fait le plein de raisin of course !

Facebook Twitter Google+ RSS Je partage à mes amis Je fais suivre cet article à mes amis !

Ajoutez votre grain de sel