Trop chou

chou au matcha pâtisserie Aki Paris

Un peu « tarte à la crème » le chou à Paris ? Oublié il y a encore quelques années, excepté sous sa forme un peu guindée, de pièces montées pour banquets et noces un brin vintage, le chou à la crème retrouve de sa superbe. Et fait figure d’icône même, avec des pâtisseries qui lui sont toutes dédiées.

Il y a les choux de Popelini, créés par Lauren Koumetz, une ancienne élève du pâtissier Christophe Michalak. Garnis de crème généreuse à la vanille, au citron, à la rose, à la pistache… ils se déclinent en une dizaine de parfums. Ils sont tout petits et c’est tant mieux, on est vite rassasié. Il y a aussi ceux de La Maison du Chou, signés Manuel Martinez, le chef étoilé du restaurant Louis XII. Fourrés à la minute devant vous de crème toute fine nature et peu sucrée, au chocolat ou au praliné. Fameux.

Le chouchou

Oui mais voilà, notre chou chouchou à nous, c’est celui de la boulangerie-pâtisserie japonaise Aki, celui au matcha pour tout dire. Divin. Composé d’une crème fouettée aérienne et de crème pâtissière au thé vert, il est sucré ou mais pas trop. Il est gonflé et tout léger à la fois. Sa note d’amertume titille juste les papilles mais sait rester subtile. Bref, ce chou là a tout des grands et vaut assurément un détour dans le quartier de l’Opéra ! Enfin, on vous dit ça, on vous dit rien…

  • Boulangerie Aki, 16 rue Sainte Anne, 75 001 Paris. 2,90€ le chou.
  • La Maison du Chou, 7 place de Furstenberg, 75 006  Paris et au 5 rue Jean du Bellay, 75 004 Paris. 1,70€ le chou
  • Popelini, 29 Rue Debelleyme, 75 003 Paris et 44 rue des Martyrs, 75 009 Paris. 1,95€ le chou.
Facebook Twitter Google+ RSS Je partage à mes amis Je fais suivre cet article à mes amis !

Ajoutez votre grain de sel