Sauver la planète et les sous des courses

Voici 8 gestes faciles, à appliquer sans modération au quotidien et en faisant ses courses, qui mis bout à bout économisent non seulement l’énergie de notre planète mais aussi nos sous. Autant de bonnes raisons pour s’y mettre dès aujourd’hui.

courses ecologiques economes

  • 1- Je renonce aux produits avec trop d’emballage

Un tiers des déchets ménagers sont constitués d’emballages. Chaque Français produit aujourd’hui 360 kg de déchets par an. C’est 2 fois plus que dans les années 1960 !

Pour faire maigrir ma poubelle et alléger mon ticket de caisse, j’évite les produits packagés, les portions individuelles, les mini-doses : générateurs de trop de déchets et + chers (pom potes, salade, biscuits…). Je privilégie les formats familiaux, les produits en éco-recharges ou achetés frais et en vrac.

  • 2- Je bois de l’eau du robinet

5 milliards de bouteilles plastiques sont jetées chaque année ! Sauf pour bébé, tout la famille boit de l’eau du robinet (les contrôles sont nombreux sur toute la chaîne de production de cette boisson essentielle) ; pour enlever le goût du chlore, j’investis dans une carafe à filtre.

  • 3- Je jette mes lingettes

Coûteuses et difficiles à recycler ! Je réinvestis dans les éponges, serpilières, chiffon, torchon…

  • 4- Je mange au rythme des saisons

Un fruit importé hors saison consomme pour son transport 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit produit localement et acheté en saison. Bannissez tous les fruits et légumes transportés à grand renfort de kérosène, qui au final alourdissent la facture et se révèlent médiocres en goüt. La solution ? Un calendrier des saisons de fruits et légumes dans votre sac.

  • 5 Je privilégie les producteurs locaux.Pour continuer à la mauvaise saison, faites vos courses à la ferme en vous abonnant à une association pour acheter votre panier hebdo de fruits et légumes de saison livré par un producteur bio, voire même en allant un week-end de temps en temps mettre le nez dans le foin. Un petit coup d’oeil pour commencer dans notre rubrique Paniers Fermiers…
  • 6- Au (super)marché, je prends mon cabas

Il se distribue 12 milliards de sacs plastique par an, soit 380 par seconde… et ils ne sont utilisés en moyenne que 20 minutes avant d’être jetés ! Pour ne pas les retrouver sur les plages, on investit dans de jolis cabas ou des sacs en tissu qui se glissent dans un coin du sac à main.

  • 7- Je recycle mes piles usagées

Sur 870 millions de piles consommées par an en France, seulement 32 % sont recyclées. Responsables de la pollution des sols et de nos nappes phréatiques.

Déposez vos piles usagées dans les bacs spéciaux de récupération en supermarché. Mieux encore investissez dans un chargeur à piles (rechargeables plusieurs centaines de fois, vu à 15€ chez Ikéa), ou préférez les appareils qu’on branche sur secteur.

  • 8- Je fabrique mon engrais maison

Environ 1/3 des déchets qui finissent dans la poubelle d’un Français peut être composté. Les bons ingrédients d’un compost naturel : essuie-tout, cendres de bois, sciure, copeaux, plantes d’intérieur ou encore épluchures hors agrumes, coquilles d’œufs, marc de café. Le compost peut être réalisé au fond du jardin, en tas ou en composteur, voire sur votre balcon dans un composteur à lombrics labellisé « NF-Environnement. »

 Et vous, avez-vous des solutions, des astuces pour économiser tout en évitant le gâchis, les folies alimentaires ? On brûle de les partager avec vous, juste là, en-dessous, dans les commentaires…

Facebook Twitter Google+ RSS Je partage à mes amis Je fais suivre cet article à mes amis !

Ajoutez votre grain de sel