Suzie Winkle, le look sagement déglingué

« Un look sagement déglingué ou négligemment contrôlé« , c’est tout l’esprit des collections de Laury Aragues, la créatrice de Suzie Winkle. Un art du paradoxe qui nous enchante.

jupe Corinne Susie Winkle

Des robes de soie ultra-féminines, oui mais avec des tigres féroces pour motif ; des shorts rétro de pin-up, ok, mais alors portés avec un sage chemisier Liberty.  Laury Aragues, la créatrice de Suzie Winkle, se plaît à bousculer les codes et à manier l’art du paradoxe : ses pantalons et vestons dandy, piqués au vestiaire des garçons qu’elle ajuste au corps des filles, se portent avec des blouses de soie ou des tops à bretelles en voile de coton, ses jupettes Babydoll avec des sandales sexy à hauts talons.

 

Didier et Maurice Suzie Winkle

Suzie Winkle, héroïne de BD

Suzie Winkle, c’est aussi un clin d’oeil à Suzy, l’héroïne du célèbre comic strip américain des années 30 Winnie Winkle : une fille toujours habillée « dernier cri » et qui fait ses vêtements elle-même, un dandy au féminin avec coupe de cheveux à la garçonne et cigarette aux lèvres.

 

Renée Vichy Suzie Winkle

Facile à porter

Suzie Winkle, ce sont « des vêtements qui se portent dans la vraie vie, dans lesquels on se sent aussi bien pour faire ses courses à Monoprix qu’attrapper un bus et qu’on accessoirise pour sortir le soir« , précise sa créatrice. Ce qui ne l’empêche pas de jouer la carte girly ou glamour avec des petites robes fluides inspirées des sixties, des jupettes à volants ou des tops qui révèlent des détails ultra-féminins, broderie rafinée ou noeud de satin.

Made in France

Toutes les collections Suzie Winkle sont fabriquées en France, les tissus sont français ou italiens. Un vrai parti pris de qualité pour la créatrice qui préfère avoir l’œil sur l’ensemble de la production et dont le souci des finitions est une priorité. Robes entre 165 et 245€, tops à partir de 55€.

Facebook Twitter Google+ RSS Je partage à mes amis Je fais suivre cet article à mes amis !

Ajoutez votre grain de sel