Un Soir un Musée un Verre

Rejoignez la petite bande d’un Soir un Musée un Verre pour une expo, et si affinités autour d’un verre dans la foulée ! Cette association de joyeux museo-geeks organise chaque semaine une virée nocturne dans les musées parisiens.

Un Soir un Musée un Verre, le dating des assoiffés de culture !

Un Soir un Musée un Verre, le dating des assoiffés de culture !

A l’origine d’ Un Soir un Musée un Verre, deux passionnés Kristel Fauconnet et Laurent Albaret, des muséo-geeks qui échangent sur Twitter. Oui mais, 140 signes max, c’est un peu frustrant. Ils décident donc de poursuivre leur conversation en visitant ensemble les expos de leurs causeries. De là, naît une belle amitié et le pari un peu fou de réunir des amateurs d’art dans un lieu culturel parisien, suivi d’un verre ou d’un petit restau.

Bingo ! Le cercle de curieux grandit et près de quatre ans après avoir lancé leur première invitation, un Soir un Musée un Verre (SMV) compte plus de 5 000 addicts (followers sur Twitter) aux datings au musée.

Jouer les Belphégore

Visite nocturne privée de l’expo Lumière au musée Cognac Jay, avec pour guide sa conservatrice. A La Maison de la Photographie Robert Doisneau, mais cette fois en sirotant un verre offert dans les salles du musée. Découverte de La Cité de l’Architecture puis pique-nique privé au soleil sur ses toits en été, etc. La programmation d’Un Soir un Musée un Verre est éclectique et réserve de chouettes surprises.

Une fois par semaine

Et pour en être nous direz-vous alors ? C’est tout simple, on s’inscrit le week-end qui précède l’évènement sur la page Facebook de l’association SMV. Le tarif est celui de l’expo, mais le plus souvent négocié au tarif groupe. On règle son billet sur place au musée le jour J.

Les soirées exceptionnelles, elles sont offertes. Attention tout de même, prévient Antoine Vitek, le Vice-Président de l’association, « ces dernières sont prises d’assaut. Nous limitons le groupe et seuls les vingt premiers inscrits peuvent participer« . Autant dire qu’il faut être agile du clic ! Une chance supplémentaire pour participer aux soirées vip ? Devenir adhérent de l’association, 5€ pour l’année pour être informé en prems. Pas de quoi se ruiner, donc. Et l’occasion de soutenir une association à but non lucratif (cqfd) qui fait pétiller culture et convivialité à Paris.

Facebook Twitter Google+ RSS Je partage à mes amis Je fais suivre cet article à mes amis !

Ajoutez votre grain de sel